l’avenir de l’e-mailing

email marketing

e-mailing marketing

Dans le cadre de nos missions, nous sommes de plus en plus sollicités pour monter et mettre en place des campagnes d’e-mailing. C’est pourquoi au delà des étapes de réalisation d’une campagne e-mailing, nous souhaitons d’ores et déjà  nous tourner sur les nouvelles tendances de l’e-mailing marketing, dans l’objectif d’optimiser les campagnes pour une meilleure fidélisation et créer une relation client plus forte.

Nous allons dans ce billet reprendre les fondamentaux pré-campagne, évoquer l’e-mailing de fidélisation pour finir sur les tendances à venir.

Une étude Sarbacane Software :

Leur étude démontre, que l’objet des e-mailing comporte 46 caractères, en moyenne et que ce sont les titres composés de 20 à 30 caractères qui obtiennent un meilleur taux d’ouverture. De même, la multiplication de points d’exclamation peut nuire aux futurs messages, qui semblent de facto moins importants.

Les fondamentaux pré-campagne :

Lancer un campagne d’e-mail s’effectue désormais rapidement, mais respectez-vous au préalable les points suivants ?

  • Assurez-vous que le code HTML du message respecte les règles W3C
  • Vérifiez que le lien de désabonnement est opérationnel
  • Vérifiez aussi que l’adresse email « reply to » est opérationnelle
  • Assurez-vous que le lien miroir est intégré pour proposer une version en ligne du message au cas où l’affichage
  • Tester le message pour s’assurer qu’il passe correctement les filtres anti-spam des fournisseurs d’accès à Internet
  • Valider le contenu du message pour éviter l’usage de mots pouvant être considérés comme un spam
  • « Tagger » vos campagnes, mettez en place une solution de CRM (Customers Relationship Managment).
  • Tester l’ensemble des liens de l’e-mailing afin de vérifier les pages d’atterrissage souhaitées

La fidélisation : e-mailing / newsletter

L’année 2009, période de crise oblige, à pousser les entreprises quelles qu’elles soient à sérieusement intégrer l’e-mailing et la newsletter dans leurs actions marketing de fidélisation, comme axe stratégique. Nous avons d’ailleurs retenu 6 points importants pour augmenter la visibilité et le ROI de vos campagnes d’e-mailing / newsletter de fidélisation

Obtenir des résultats avec peu de moyens

  • Mettre en place des campagnes semi automatisées de gestion du cycle de vie de vos clients (message de bienvenue, information avec une offre commerciale à J+7, nouvelle offre commerciale à J+30, newsletter à J+90…)
  • Mettre en place dans le cas d’e-business, des campagnes sur abandon de panier, sur panier mémorisé (wish list) ; des offres de parrainage…
  • Entretenir la relation client en informant vos clients qu’ils peuvent aussi vous suivre dans les réseaux sociaux et sites de partage vidéos, si vous y êtes…

Optimiser vos campagne en testant

  • Nous préconisons un ensemble de tests que nous pouvons mesurer pour optimiser les résultats.
    La phase A/B testing est importante, mais nous recommandons de tester une variable à la fois (création, objet du message, offre commerciale, expéditeur…) C’est un peu plus long et un peu plus coûteux mais le ratio « coût / bénéfice » est meilleur ensuite.
  • Garder ne tête que vous avez moins de 20 secondes pour rassurer et/ou donner envie à l’internaute d’ouvrir votre message (taux d’ouverture) et d’agir (aux de clic + appel à l’action) avant qu’il soit potentiellement jeté à la poubelle.
  • L’expérience acquise dans ces circonstances est pertinente (objectifs, conception, résultats) pour les campagnes d’e-mailing marketing !

Une base de données qualifiée

  • La base d’adresses e-mail est le socle principal de vos campagnes. En effet, vous devez avoir une base de données qualifiée afin de maximiser la profitabilité de votre campagne d’e-mailing marketing.
  • L’objectif premier est de vous constituer un base de données de qualité. Ce qui compte, ce n’est pas la quantité, mais la qualité et la richesse de votre base afin de segmenter vos campagnes.
  • Enrichissez donc en permanence les informations déclaratives (enquête, sondage, centres d’intérêt, taux de transformation au regard de la fréquence d’envoi…)
  • « Tagger » vos campagnes, mettez en place une solution de CRM (Customers Relationship Managment). En effet, les informations collectées sont nécessaires pour cibler, positionner votre discours et personnaliser vos messages.
  • favoriser la personnalisation pour de meilleurs résultats : 50% des internautes sont influencés par la qualité de l’e-mail reçu. 38% dépensent plus d’argent auprès des sociétés qui en envoient qu’ils lisent régulièrement. De plus, bien connaître vos clients et prospects contribue à valoriser l’image de votre entreprise.

L’e-mailing est aussi un canal transactionnel

  • L’e-mailing transactionnel (message de notification), tels que e-mail de confirmation de commande, suivi de livraison du produit… Sont étroitement liés au site e-commerce.
  • En effet, selon une étude (JupiterResearch/ClickZ Em-mail marketing – Executive Survey – July 2008), seuls 26% des e-commerçants déclarent intégrer des offres commerciales dans leur message de notification, et encore avec un message texte pas toujours charté !
  • Nous conseillons donc d’établir un dialogue personnalisé et une relation de confiance dans la durée par ce canal sous exploité? car ces messages bénéficient d’un taux d’ouverture et de taux de clic bien supérieur à la moyenne.
  • Intégrer les « social Media » dans votre campagne d’e-mailing
  • Selon les derniers chiffres, plus de la moitié des internautes (France et Europe) ont un compte dans les réseaux sociaux (facebook en tête). Vous ne devez plus passer à côté de ce phénomène. Il est important dans vos campagnes de développer un stratégie ou tactique marketing d’inciter vos clients à vous suivre via les réseaux sociaux (Twitter, facebook, flux RSS de blog, Dailymotion, YouTube…) si vous y êtes déjà !
  • Augmenter vos chances de relayer l’information ou l’offre commerciale dès la conception de l’e-mail avec un message innovant et partageable avec la communauté de vos cibles. Les clients peuvent aussi être les promoteurs / ambassadeurs de votre marque ou produit(s). Attention, à l’inverse, ils peuvent être les détracteurs si votre communication n’est pas adaptée ou pertinente pour eux.

Augmenter la rentabilité de vos campagnes d’e-mailing marketing

  • Le plus important comme souvent, c’est de prouver la rentabilité et l’efficacité de la campagne, tant sur l’image de marque et la notoriété que sur le chiffre d’affaires. Les indicateurs habituels, tels que la délivrabilité, le taux d’ouverture, le taux de clic, les désabonnements… sont des facteurs essentiels pour suivre et mesurer la réussite de votre campagne. Cependant, ce n’est pas toujours suffisant pour en mesurer sa rentabilité.
  • Il est important de revenir aux fondamentaux, à savoir bien définir vos objectifs (créer du trafic sur son site Web, générer des contacts, promouvoir un événement, croître le chiffre d’affaires, créer du trafic sur sa page dans les réseaux sociaux…)
  • Il ne reste plus qu’à créer une campagne efficace en envoyant un e-mail optimisé, avec le bon message, au bon moment et à la bonne cible !

Nos conseils en résumé, ce qu’il faut retenir : e-mail de fidélisation / newsletter

  • Un email/newsletter périodique mensuel, bimensuel, hebdomadaire ou quotidien
  • Des liens « éditorialisés » qui renvoient sur du contenu et des actualités
  • Peut être personnalisée en fonction des goûts des individus
  • Un déclencheur de CTA (appel à l’action) si c’est le seul outil d’engagement que l’individu a avec le produit / la marque

Avantages

  • Créer un lien / un liant de proximité avec l’audience
  • Donner une synthèse de ce qui s’est passé sur le site / l’audience
  • Présenter agréablement l’information : image, texte, liens
  • Utiliser cet outil comme un véritable outil de CRM
  • Taux d’ouvertures newsletter ou e-mailing de fidélisation (50 vs 20) et de clics supérieurs  (10 vs 3) aux e-mailings

Inconvénients

  • Gros travail de veille, de rédaction et de synthèse
  • Beaucoup de liens qui peut donner une impression de fouillis

Ce qu’on mesure

  • Quantitatif : # d’abonnés, # de personnalisation, # chiffre d’affaires
  • Qualitatif : % d’ouverture, % de clics, % de désabonnement,
  • ROI type constaté : « trigger » (déclencheur) efficace pour augmenter le nombre de pages vues et d’utilisateurs, amélioration de la base clients, fidélisation

Les tendances d’e-mailing marketing à venir :

  • Focalisez vos actions marketing sur les meilleurs clients et clients fidèles
  • Favorisez une base de données qualitative à la quantité
  • Définissez clairement les objectifs
  • Préparez votre campagne sans oublier les fondamentaux
  • Prenez en considération le social Networking : signalez la présence de votre marque dans les réseaux sociaux et soyez suivi

En espérant que ce billet vous sera utile, nous attendons également vos remarques et commentaires, merci.

Sources : ebloo GROUP, EBG, Didier Calloc’h, Art’mail CONSEIL

4 réponses
    • admin
      admin dit :

      Bonjour, merci pour votre commentaire.
      Pensez-vous réellement que les réseaux sociaux vont diminuer par le simple fait que les internautes préfèrent le « chat » ? Mais, Facebook, par exemple, (environ 500 millions dans le monde) n’a t-il pas un « chat » intégré ?!
      Votre réflexion est intéressante, mais reste selon nous à approfondir… Merci.
      A bientôt,
      L’équipe Art’mail CONSEIL

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *