le m-commerce comme canal en plein essor…

Chers lecteurs, avant de vous laisser découvrir le billet ci-dessous, arrêtons-nous un instant sur une information e-commerce qui va vous intéresser : « les ventes en ligne ont continué à croître en 2010 selon la Fevad.  Les ventes par Internet ont dépassé le seuil de 30 milliards d’euros avec plus de 340 millions de transactions dans l’année. Au cours de la dernière année, les ventes en ligne ont augmenté de 24% pour atteindre les 31 milliards d’euros, contre 25 milliards en 2009. On comprend dès lors aisément l’optimisme affiché par le secteur du commerce électronique dans l’Hexagone. Ces bons résultats sont en partie attribuable à un solide premier semestre de 2010 (27%) et le record de ventes à Noël : plus de 6 milliards d’euros ont été dépensés sur les sites e-commerce français. Même si la neige avait en quelque sorte perturbé les ventes dans les derniers jours de l’année, les consommateurs ont continué à rechercher de bonnes affaires de Noël sur le web. »

Plus intéressant encore, l’offre en ligne continue sa diversification. Au cours des 12 derniers mois, 17.800 nouveaux sites e-commerce ont été créés ce qui porte le nombre total de sites à 81.900, soit une augmentation de 28% par rapport à 2009. Le secteur a particulièrement bénéficié de l’arrivée, sur le tard, de grandes  marques dont Zara, Toy’r’Us…  Il semble d’ailleurs vraisemblable que la France dépasse les 100.000 de sites e-commerce en 2011, si le rythme reste constant… ?!

Nous vous laissons donc découvrir le billet ci-dessous traitant de l’évolution du m-commerce, en espérant qu’elle vous plaise.

Sans transition et comme évoqué dans le titre de ce billet, l’année 2009 avait amorcé la tendance, 2010 l’a confirmée : le m-commerce est devenu un canal incontournable de la vente en ligne, semble t-il ! On ne compte plus les annonces à grand renfort médiatique de lancement d’applications ou de sites de commerce mobile qui ont été faites au cours des 12 derniers mois. Mais au delà de la volonté des détaillants d’être présents sur ce canal en plein essor, les chiffres parlent sont éloquents. Le mobile bénéficie d’un engouement avéré de la part des consommateurs.

Les tendances du m-commerce aux États-Unis

Quelques chiffres intéressants selon Coda Research Consultancy : 8,5 % de l’e-commerce pourrait se faire via mobile en 2015 aux USA. Le m-commerce pourrait atteindre 23,8 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2015 selon l’étude qui estime que le nombre de « mobinautes » sera alors de 158 millions et que le nombre de détenteurs de smartphones atteindrait 190 millions.

Les tendances du m-commerce en Europe

30 % des personnes interrogées par l’étude* IDC de 2010, ont augmenté leurs dépenses en ligne au cours de 2010. Les raisons seraient dues à l’engouement pour le m-commerce :

  • 10 % des personnes interrogées utilisent d’ores et déjà leur smartphone pour consulter des sites de e-commerce, comparer des prix ou effectuer des achats.
  • Les 35-54 ans seraient ceux qui utilise le plus le m-commerce

Il est important cependant de noter que les mobinautes deviennent de plus en plus exigeants : (en majorité, les mobinautes interrogés déclarent se diriger vers un autre site web si le site et/ou la page met plus de 2 à 4 secondes à charger).

  • adaptation du design de site pour mobile,
  • sécurité, performance,
  • rapidité, ergonomie, fluidité

*L’étude s’appuie sur les réponses de 1500 consommateurs vivants dans six pays d’Europe (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne et Suède).

Les français seraient ils devenus addictifs aux smartphones ?

Selon une enquête très intéressante réalisée par FigaroMédia, 62% des personnes interrogées consultent leurs mobiles connectés dès le réveil et 59% le consulte avant de se coucher…

D’ailleurs, nous vous laissons prendre connaissance de cette enquête instructive via le lien suivant : http://www.figaromedias.fr/emailing/Etude_FigaroMedias_Mobile_First.pdf

Schémas sur les usages des mobinautes : (sources Médiamétrie : NetRatings)

Recherche d’informations par les « mobinautes » :

recherche d’informations sur mobile

Intentions d’achat :

Intention d’achat des mobinautes

Merci par avance de vos commentaires. A bientôt.

Sources Médiamétrie / NetRatings – FEVAD ; ebloo GROUP ; Didier Calloc’h
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *