L’iPad : pour quel usage ?

iPad - tablette numérique d'Apple

Avant, pendant et après son lancement, l’iPad est dans toutes les conversations – ou presque – car il est en effet difficile de ne pas avoir entendu parler de l’iPad, la toute nouvelle tablette d’Apple. En dépit des critiques dont elle fait l’objet – son prix élevé, sa fragilité potentiel, son manque de connectivité, son absence de clavier… – cette nouvelle tablette numérique s’est tout de même vendue à 1 million d’exemplaires aux États-Unis, un mois seulement après sa mise en vente sur le marché !

Afin d’en comprendre les bénéfices et les usages possibles, l’équipe Art’mail CONSEIL vous propose un petit tour d’horizon de son éventuelle valeur ajoutée ci-après.

Fonctionnalités iPad

Un produit polyvalent ?

Cette tablette tactile au look d’iPhone géant promet d’offrir aux producteurs de contenus, les moyens de sortir du piège du gratuit et de monétiser. En effet, Presse, livres, BD, audiovisuel, ce nouveau canal de diffusion offre des perspectives enthousiasmantes pour les différents contenus cités ci-avant.

Dans son usage, l’iPad est plus volumineux (encombrant selon certain) que n’importe quel Smartphone du marché mais dispose d’un grand écran lumineux d’environ 9′ (pouces). L’absence de clavier physique est pour commencer inconfortable, mais devient très vite pratique. Cependant, cela rend d’autant plus inconfortable la création de documents volumineux.

En définitive, cet outil est un nouveau canal de diffusion pour les producteurs de contenus et un outil de visionnage plus qu’un vrai outil de travail. D’ailleurs les fonctionnalités majeures de l’iPad sont résumées en image (ci-contre).

Les applications : un vaste choix

La premières choses à mettre en avant sur l’iPad, ce sont les applications issues de l’Apps Store d’Apple – qui permettent de tout faire (ou presque) -, sans quoi, l’iPad ne serait qu’un nouveau support sans grande utilité… En effet, en comparaison des quelque 200 000 applications aujourd’hui disponibles pour l’iPhone, les applications disponibles à date restent encore « modeste ». Malgré tout, parmi les grandes familles disponibles aujourd’hui, en voici un aperçu :

  • Mode et Luxe (Yoox, Gilt, Louis Vuitton, Gucci…)
  • Communication (Facebook, Flick, TweetDeck, loopt Pulse…)
  • Navigation (Google Maps, Zagat, Pages Jaunes, IphiGénie…)
  • Presse et édition (Reuters Galerie, Twillight, France 24, Wall Street Journal, Challenges…)
  • Jeux vidéo (Pad Racer, Red Fish, Iron Man 2, Magic Piano, Flight…)
  • Vidéo (AlloCiné, Dailymotion, TF1…)

iPad : la portabilité

Derrière son allure d’un gros iPhone, l’iPad reste catégorisé dans la gamme des netbooks (petit ordinateurs portables) ou tablette numérique pour d’autres. Il pèse 700 grs. Pour certains, c’est beaucoup trop lourd et pour d’autres, c’est tout à fait convenable. A vous de juger en définitive !

Par contre, son format peu lui poser problème, car avec 24,3 cm de haut et 19cm de large, soit l’équivalent d’une demi page A4 via son écran, il peut difficilement se glisser dans une poche, mais plutôt trouver place dans un cartable, sacoche et autres sac de taille moyenne.

Enfin, bénéficiant d’une forte autonomie, car consomme moins que la plupart des netbooks (environ 10h d’autonomie), il est en revanche important à savoir, que sa prise en main doit justement constamment être tenu entre vos mains, si vous n’avez pas opté pour une station d’accueil spécifique (iPad Dock).

Quels objectifs pour les annonceurs ?

Comme toujours, vouloir apparaître sur un nouveau canal de communication doit servir une stratégie claire. Par conséquent, maintenant que l’iPad est disponible, il est en effet, encore plus pertinent d’être présent dans l’Apps Store d’Apple, maintenant que vous pouvez démultiplier les canaux (iPhone + iPad). Cependant, il faut savoir que vous aurez un investissement supplémentaire pour être présent sur les 2 canaux à la fois – encore une fois le modèle économique d’Apple est bien pensé !

Enfin, nous sensibilisons aussi nos clients à ne pas abuser de la la technologie « Flash » sur leur site Internet, car, ni l’iPhone, ni iPad, n’est compatible ! En effet, faites le test vous même et vous verrez un cube « bleu » avec un point d’interrogation au milieu. Que ce soit en e-business, en communication Corporate ou événementielle, attention à ne plus faire réaliser votre site en « Full Flash », sans quoi, l’usager de l’iPad ne verra pas votre site Web. Steve Jobs en personne a décidé de se lancer dans « XHTML 5 » pour remplacer « Adobe Flash« , mais il risque de s’écouler plusieurs moi, voire plusieurs années…

Conclusion

Pour conclure, Apple a encore frappé fort avec son nouveau produit. C’est un beau produit, mais qui selon nous reste encore cher. Donc si vous l’avez déjà, vous devez être un « Geek », un fan inconditionné d’Apple, un professionnel ou encore ce qu’on appel un CSP++…

Dans son usage, c’est plutôt un outil de consultation plus qu’un outil de travail journalier et semble être un produit complémentaire à un ordinateur par exemple. Enfin, il est important de savoir que 2 grandes familles existent, au delà de la capacité de stockage des données (16, 32 ou 64 GB) :

  • Wifi
  • Wifi + 3G (possibilité d’accès à l’Internet mobile)

Ce qui veut dire qu’en plus de l’iPad, il est bon à savoir qu’il vous faudra vous affranchir d’un abonnement d’un opérateur Télécom (Orange, SFR, Bouygue Télécom…) pour surfer sur Internet en 3G.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Equipe Art’mail CONSEIL

Sources : Challenges, Didier Calloc’h, ebloo GROUP

3 réponses
    • admin
      admin dit :

      Thank you for your comment. In answer to your question, you will find in end of the article the sources to mention, thank you.
      Art’mail CONSEIL team.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *