Offre promotionnelle géo-fencing

M-commerce : les axes stratégiques à développer en 2014

On vous en parlait depuis 2008 et enfin nous y sommes. L’essor du m-commerce est bel et bien en marche ! Voyons maintenant pourquoi il doit devenir une priorité pour les e-commerçants, quels qu’ils soient…

Tout d’abord parce que le m-commerce c’était 2,6 milliards d’euros en 2013 et on compte aujourd’hui 27,7 millions d’utilisateurs de Smartphones en France (10ème baromètre des comportements d’achats multicanaux, source Fevad).

De quoi donc profiter de cette opportunité pour augmenter son chiffre d’affaires…

Du Mobile-to-store à la digitalisation des points de vente

Les moyens de paiement mobile se multiplient (Buyster, KIX, etc.) et les points de vente de digitalisent eux aussi pour permettre aux clients d’accéder à l’information et de comparer les produits et les offres directement en boutique (bornes, QR codes, géolocalisation).

Pour rester en course et faire venir les mobinautes en point de vente, la bataille m-commerce avec les principaux concurrents leaders est donc lancée.

Plusieurs options s’offrent à vous pour une stratégie mobile-to-store et in-store efficace :

  • Géo-fencing (envoi de sms promotionnels aux clients à proximité du point de vente)
  • Flash codes sur les affichages publicitaires
  • Applications mobiles (permettent le partage de position sur les réseaux sociaux et donc une approche SoLoMo* complète)
Offre promotionnelle géo-fencing

Offre promotionnelle géo-fencing

Par ailleurs, les solutions « click and collect » se démocratisent et s’intègrent idéalement dans les stratégies m-commerce, ce qui laisse place à un bel avenir pour les e-commerçants.

Des comportements multicanaux

L’internaute, toujours plus connecté, utilise son smartphone dans le but d’une recherche d’information préalable (localisation du point de vente, information sur un produit en particulier, etc.)…mais il se veut surtout multicanal !

Tablette, smartphone ou ordinateur : il s’agit donc d’accroitre sa visibilité sur ces supports et de délivrer l’information recherchée au bon moment dans le processus d’achat. Ces différents canaux agissant en complément des uns des autres.

Une relation clients en pleine migration

La relation clients a elle aussi évolué avec l’omniprésence du smartphone et les habitudes du mobinaute, notamment sur les réseaux sociaux. En effet, nous accordons davantage de crédit aux avis publiés sur ces derniers et aux réponses qu’y apporte la marque.

L’aspect « social » est donc un levier clé en matière de fidélisation pour créer un véritable lien avec ses clients.

A noter que certains secteurs restent toujours davantage enclin à surfer sur la vague m-commerce : le tourisme (sites institutionnels, grands tour operators ou agence de voyages locales), mais aussi les télécoms et services culturels (billetterie, musique, etc.).

En somme, pour se lancer dans une stratégie m-commerce, il s’agit d’abord de déterminer les usages des internautes (voix des utilisateurs) et parcours de ses clients sur les différents canaux et de mettre en confiance les plus frileux pour passer commande directement via mobile en assurant une expérience d’achat sécurisée, rapide et simplifiée.

Et vous ? Où en êtes-vous avec le m-commerce ? Partagez votre expérience et donnez nous votre avis sur le sujet…

*Social Local Mobile

Sources : Fevad, Ebloo Group, Pamela Desvignes
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *