Les acteurs historiques du Web traditionnel

msn-mini1.jpgyahoo-go-mini.jpgmini.jpg

Phénomène attendu depuis deux ans déjà, le décollage de l’audience et des usages de l’Internet mobile tarde encore à se produire en France. Ainsi, selon l’étude du Credoc sur la diffusion des technologies de l’information dans la société française, seulement 5 % des abonnés consultent leur messagerie électronique depuis leur mobile, alors qu’ils étaient 7 % en 2005. L’Internet mobile est lui aussi en régression. 7 % des utilisateurs naviguent sur Internet au lieu de 10 % en 2005.

Le lancement par les opérateurs d’offres d’accès à l’Internet mobile en illimité pourrait changer la donne. Ainsi, tous les acteurs du marché s’accordent à penser que 2008 sera bel et bien l’année du décollage de l’Internet mobile et donc de la publicité sur mobile. Une opportunité que les grands acteurs du Web entendent ne pas rater. Tous sont déjà positionnés sur le mobile, prêt à profiter de ce potentiel eldorado publicitaire.

Le point sur les stratégies, offres de contenus et services et modèles économiques mis en place sur le mobile par Yahoo, Google, MSN et AOL.

Publicité sur Mobile : décollage d’ici à 2011 ?

Aujourd’hui, le mobile permet à ses utilisateurs de faire bien plus que passer et recevoir des appels téléphoniques. Au-delà des services de voix, les utilisateurs ont en effet accès à des services de données tels que les SMS, MMS, le téléchargement de contenus et le surf sur l’Internet mobile. La plupart de ces services data deviennent de véritables médias car ils permettent de transporter à la fois du contenu et de la publicité.

Encore balbutiant, le marché de la publicité sur mobile devrait décoller d’ici cinq ans selon les analystes. De 1,4 milliard de dollars cette année, il devrait atteindre 3 milliards de dollars en 2011 selon Jupiter Research, 14 milliards selon Strategy Analytics. De quoi susciter les convoitises de certains annonceurs qui intègrent désormais le mobile dans leur mix média. A l’image de l’e-pub, la m-pub est promise à un fort potentiel de croissance.

Pour accompagner ce développement depuis longtemps attendu, mais aussi l’encourager, la Mobile Marketing Association (MMA) a publié en septembre un guide sur l’utilisation de formats publicitaires adaptés aux téléphones portables. Taille et poids des bannières et des liens texte, principes graphiques, exigences techniques : les recommandations de la MMA.
Source : JDN (janvier 2008)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *